Sur les sentiers du Monde

Le vietnamien Commercial

S’il y a une chose qu’on ne peut enlever au Vietnamien, c’est son côté commerçant. Le vietnamien est très très fort pour faire payer le touriste, autrement dit, plumer le pigeon. On nous avait prévenu : pas de risque en terme de sécurité, par contre le porte-monnaie peut y passer.

Prendre le bus, c’est toute une histoire!
– Prix demandé au touriste dans le bus : au moins le double du prix « normal »,
– Mensonge sur la destination du bus : on fait payer le trajet total mais le bus n’arrête à la moitié,
– Trafic de touristes : les étrangers sont revendus par le chauffeur de bus à un autre bus,
– Bagages en soutes : un mec qui sort d’on ne sait où vient mettre les bagages dans le coffre et demande 1$ par bagages (?!), il faut savoir refuser.
– Destination douteuse : le bus s’arrête devant un hôtel dans un bled qui n’a rien à voir avec la destination voulue.

Les agences de tourisme fleurissent et savent vendre. Par contre l’arnaque guette dans la qualité de la prestation, voire même parfois, on n’a pas ce pour quoi on a payé.

Contrairement à ce qu’on nous avait dit, on a trouvé les Vietnamiens cools et souriants. Par contre, faut pas les embêter! Le Viet arnaque le touriste, c’est normal. Le touriste se rebelle, d’un coup ça ne va plus. Le Viet s’excite! Ils ont le sang chaud et ça fait tout de suite bizarre! ça hurle dans tous les sens et évidemment on comprend rien. Ils ne sont pas tendres, surtout entre eux.

Ils sont timides et prennent en douce des photos des touristes perdus dans les bus de locaux avec leurs portables. Et quand on leur demande notre chemin, ils viennent tous pour nous expliquer, et tout le monde y va de son monologue en viet et nous on sourit et on abandonne. Ils ne savent pas lire les cartes. Ils sont né avec des tongs au pieds et sont capables de tout avec! Ils ne connaissent pas le zig-zag pour monter une montagne, eux ils vont tout droit. Ils sont beaucoup à mettre un casque à moto, transportent tout et n’impote quoi, roulent n’importe comment, et ça passe!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.